Les maladies cardiovasculaires (MCV) affectent le cœur et les vaisseaux sanguins, entraînant des complications potentiellement mortelles telles que l'infarctus du myocarde et l'accident vasculaire cérébral. Les personnes atteintes de diabète sont deux à quatre fois plus susceptibles que les autres de développer une maladie cardiovasculaire.

En raison de ce risque élevé, les maladies cardiovasculaires restent la cause la plus fréquente de décès chez les personnes atteintes de diabète. Les facteurs de risque, notamment l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, l'hyperglycémie et l'obésité, augmentent le risque de complications cardiovasculaires.

Les maladies cardiovasculaires englobent une série d'affections qui touchent le cœur et les vaisseaux sanguins, telles que les maladies coronariennes, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Reconnaître et gérer les facteurs de risque du diabète est essentiel pour prévenir ou retarder l'apparition des MCV.

Connaître les principaux signes et symptômes des maladies cardiovasculaires :

  • Douleur thoracique
  • Faiblesse ou engourdissement des bras ou des jambes
  • Essoufflement
  • Vertiges ou étourdissements
  • Rythme cardiaque irrégulier, palpitations
  • Fatigue extrême ou fatigue chronique
  • Gonflement des jambes ou des chevilles

Si vous présentez l'un de ces signes et symptômes, consultez un professionnel de la santé pour une évaluation plus approfondie et des conseils.

Risques de maladies cardiovasculaires

L'une des complications les plus graves des maladies cardiovasculaires chez les diabétiques est l'infarctus du myocarde. Le diabète peut endommager les vaisseaux sanguins et favoriser la formation de dépôts graisseux dans les parois artérielles, ce qui finit par provoquer une obstruction et donc une crise cardiaque.

Une autre complication cardiovasculaire à laquelle les personnes atteintes de diabète peuvent être confrontées est l'accident vasculaire cérébral. Le diabète peut contribuer à la formation de caillots sanguins, qui peuvent bloquer le flux sanguin vers le cerveau. Ce blocage empêche l'oxygène et les nutriments d'atteindre les cellules cérébrales, ce qui provoque des lésions ou la mort des cellules.

Le risque d'accident vasculaire cérébral peut être réduit en surveillant étroitement les niveaux de glucose et de tension artérielle.

Outre les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, les personnes atteintes de diabète courent un risque plus élevé de développer une maladie artérielle périphérique (MAP). La MAP affecte la circulation sanguine dans les bras et les pieds, entraînant des symptômes tels que la douleur, l'engourdissement et le retard de cicatrisation des plaies. Le maintien d'une glycémie optimale et des examens médicaux réguliers peuvent aider à détecter et à gérer la MAP avant qu'elle n'évolue vers des complications plus graves, telles que les ulcères du pied et l'amputation.

La connaissance des facteurs de risque de MCV peut aider les personnes atteintes de diabète, leurs soignants et les professionnels de la santé à mettre en œuvre des stratégies visant à prévenir ou à limiter les complications cardiovasculaires.

Gérer les risques

Bien que le fait de vivre avec le diabète augmente le risque de complications cardiovasculaires, il existe des stratégies pour réduire ce risque et maintenir une santé cardiaque optimale.

Des habitudes de vie saines

Des habitudes de vie saines sont essentielles pour gérer le diabète et minimiser le risque de maladies cardiovasculaires. Une alimentation équilibrée, privilégiant les aliments à faible indice glycémique et le contrôle des portions, peut aider à gérer les niveaux de glucose et à prévenir l'accumulation de dépôts graisseux qui obstruent les artères.

De même, une activité physique régulière permet de contrôler le poids, d'améliorer la sensibilité à l'insuline et de promouvoir la forme cardiovasculaire.

Facteurs de risque comportementaux

Le tabagisme et la consommation excessive d'alcool sont des facteurs de risque supplémentaires pour les maladies cardiovasculaires chez les diabétiques. Ces deux comportements augmentent le risque de MCV et peuvent avoir des effets néfastes sur la santé en général. Si vous êtes fumeur, il est fortement recommandé de travailler avec votre prestataire de soins de santé pour mettre au point une stratégie d'arrêt du tabac. Modérer ou éviter la consommation d'alcool peut prévenir les fluctuations de la glycémie susceptibles d'entraîner des complications.

Répondre aux besoins des populations à risque

Des études ont montré que les personnes appartenant à certains groupes raciaux, ethniques et minoritaires vivant dans les sociétés occidentales sont plus exposées aux maladies cardiovasculaires. Cette situation est exacerbée par les disparités sociales concernant l'accès à une éducation et à des soins de santé de qualité, à un cadre de vie sûr et à une alimentation nutritive. Ces disparités soulignent l'importance de tenir compte des différences entre les sexes et les races/ethnies pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire et la mortalité chez les personnes atteintes de diabète.

Approche multisectorielle

La réduction du risque de complications cardiovasculaires liées au diabète nécessite une approche multisectorielle. Les acteurs clés sont les professionnels de la santé, les associations de diabétiques, les groupes de soutien communautaire et les défenseurs du diabète. Grâce à la sensibilisation, à l'éducation au diabète et à la mise en œuvre de politiques efficaces, nous pouvons donner aux gens les moyens de prendre des décisions éclairées concernant leur santé et réduire l'impact des MCV liées au diabète.

 Une approche multisectorielle peut permettre aux personnes atteintes de diabète et à leurs soignants d'élaborer des stratégies efficaces pour limiter les complications cardiovasculaires.

Prenez le contrôle de votre santé cardiaque

L'adoption d'un mode de vie sain, la gestion des facteurs de risque et des examens de santé réguliers peuvent réduire la probabilité de développer des complications cardiovasculaires liées au diabète. Si vous êtes diabétique, le fait de connaître le lien entre le diabète et les maladies cardiovasculaires peut vous aider à prendre en charge votre santé cardiaque et à retarder ou à prévenir les complications.

Le pouvoir des registres

Les registres du diabète et de ses complications peuvent améliorer l'accès aux soins de santé et leur qualité, et faciliter la recherche épidémiologique. Le registre iCaReMe est une étude observationnelle internationale qui recueille des données concrètes sur le diabète et les complications cardio-rénales. Les professionnels de la santé peuvent accéder à un outil basé sur le cloud pour contrôler les données et suivre leurs patients. Les données du registre sont utilisées pour évaluer la qualité des soins, informer les politiques et sensibiliser aux risques associés aux maladies cardiovasculaires et à l'insuffisance rénale chronique.

Ressources connexes

Cours en ligne

Le diabète de type 2 et le cœur

Ce cours gratuit de 25 à 30 minutes explore l'impact du diabète sur la santé cardiaque, en se concentrant sur la façon dont des niveaux élevés de glucose peuvent affecter les vaisseaux sanguins et conduire à des problèmes cardiaques.
lien vers https://understandingdiabetes.org/type-2-diabetes-heart/en Accéder au cours
Cours en ligne

Diabète et maladies cardiovasculaires

Cours en ligne gratuit pour les professionnels de la santé qui fournit les dernières recommandations cliniques basées sur des preuves pour la gestion des complications cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète.
lien vers https://www.idfdiabeteschool.org/free-courses/diabetes-and-CVD Accéder au cours
Rapport

Rapport sur le diabète et les maladies cardiovasculaires

Publié en 2016, ce rapport présente un résumé clair du problème de la mesure des maladies cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète, ainsi que des solutions concrètes. Il vise à faciliter la prise de décision fondée sur des données probantes et à encourager la collaboration entre différents secteurs.
pièces jointes-39.pdf pdf 22MB
Rapport

Prendre le diabète à cœur Rapport

Taking Diabetes to Heart est une étude multi-pays, développée par la FID en partenariat avec Novo Nordisk, qui se concentre sur la sensibilisation et la connaissance des maladies cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète de type 2. L'objectif était de définir les actions nécessaires pour promouvoir la connaissance et la sensibilisation aux maladies cardiovasculaires afin d'améliorer les résultats en matière de santé et de relever les défis systémiques des systèmes de santé.
pièces jointes-45.pdf pdf 6MB