La maladie nerveuse, également connue sous le nom de neuropathie diabétique, peut affecter environ 1 personne sur 2 vivant avec le diabète. Elle est causée par une glycémie élevée et une hypertension artérielle.

La neuropathie affecte principalement les nerfs et peut gravement nuire à diverses fonctions corporelles. L'impact le plus courant et le plus important concerne les membres inférieurs, en particulier les pieds. Les personnes atteintes de diabète sont plus exposées aux ulcères du pied et aux amputations des membres inférieurs dus à la neuropathie. Au niveau mondial, les complications du pied liées au diabète sont les troisièmes complications les plus courantes après les maladies cardiaques et les maladies rénales chroniques.

Les maladies nerveuses peuvent également affecter le système digestif, entraînant des complications dans la digestion et l'absorption des nutriments, et provoquer des dysfonctionnements sexuels chez les hommes et les femmes.

Une bonne gestion du diabète et des contrôles réguliers peuvent réduire le risque de complications liées aux nerfs.

Connaître les principaux signes et symptômes des maladies nerveuses :

  • Douleur persistante, engourdissement ou picotement dans les pieds ou les mains.
  • Faiblesse musculaire.
  • Paresthésie (picotements, fourmillements, engourdissements) de la peau sans cause physique évidente.
  • Problèmes digestifs.
  • Problèmes de vessie

Si vous présentez l'un de ces signes et symptômes, consultez un professionnel de la santé pour une évaluation plus approfondie et des conseils.

Les signes et les symptômes des maladies nerveuses peuvent varier en fonction du type de neuropathie et des nerfs affectés. Il est important de savoir ce qu'il faut rechercher pour pouvoir intervenir à un stade précoce, ce qui peut améliorer considérablement les résultats et prévenir des complications graves.

Comprendre les maladies nerveuses

Il existe quatre types principaux de neuropathie diabétique qui peuvent affecter les personnes atteintes de diabète :

La neuropathie périphérique affecte généralement les pieds et les jambes, mais peut également toucher les bras et les mains. La principale cause est un taux de glucose élevé et prolongé qui peut endommager les nerfs. D'autres causes sont des facteurs métaboliques, tels qu'un taux de cholestérol anormal et une pression artérielle élevée, et des facteurs neurovasculaires, tels que des lésions des vaisseaux sanguins qui transportent l'oxygène et les nutriments vers les nerfs.

La neuropathie autonome affecte le système nerveux autonome qui contrôle les fonctions involontaires du corps. Les causes sont liées à des lésions des nerfs qui régulent les processus internes. Ces processus internes comprennent le rythme cardiaque, la digestion et le contrôle de la vessie.

La neuropathie proximale, également connue sous le nom d'amyotrophie diabétique, entraîne de fortes douleurs dans les cuisses, les hanches ou les fesses, qui se traduisent souvent par une faiblesse des jambes. Cette affection peut avoir un impact significatif sur la mobilité et la qualité de vie. Pour les personnes atteintes de diabète, les causes de la neuropathie proximale sont liées à des niveaux élevés de glucose.

La neuropathie focale, ou mononeuropathie, provoque une faiblesse ou une douleur soudaine dans des nerfs spécifiques, souvent au niveau de la tête, du torse ou des jambes. Au fil du temps, les taux élevés de glucose et de lipides, tels que les triglycérides, provoqués par le diabète peuvent endommager les nerfs et les petits vaisseaux sanguins qui nourrissent les nerfs, entraînant des neuropathies focales. Cette affection survient lorsque les nerfs sont comprimés ou coincés dans des passages étroits entre les os et les tissus. Lorsque la neuropathie focale implique des nerfs coincés, on parle de piégeage. Les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de souffrir de piégeage que les personnes non diabétiques.

Les personnes atteintes de diabète doivent vérifier régulièrement l'absence de coupures et d'ampoules sur leurs pieds, car le diabète peut entraîner des lésions nerveuses et une mauvaise circulation, en particulier au niveau des pieds.

Gérer les risques

La prévention et la prise en charge des maladies nerveuses nécessitent une approche proactive. Outre les examens réguliers des pieds, l'adoption d'un mode de vie sain peut contribuer à retarder ou à prévenir les maladies nerveuses. Il s'agit notamment de maintenir une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique régulière pour aider à gérer les niveaux de glucose.

Chez les personnes atteintes de diabète, les blessures mineures telles que les coupures et les ampoules peuvent se transformer en infections graves si elles ne sont pas traitées. Il est donc important d'examiner régulièrement les pieds afin d'identifier rapidement les complications potentielles et de réduire le risque d'ulcères du pied ou d'amputation. En outre, garder les pieds propres et hydratés, couper soigneusement les ongles d'orteils et porter des chaussures confortables et bien adaptées peuvent contribuer à prévenir les complications liées aux pieds.

Facteurs de risque comportementaux

Certains facteurs de risque comportementaux, tels que le tabagisme et la consommation d'alcool, peuvent exacerber la progression de la maladie nerveuse. Le tabagisme peut entraver la circulation sanguine, limitant encore plus le flux sanguin déjà compromis vers les extrémités, tandis que la consommation excessive d'alcool et une mauvaise gestion du stress peuvent également aggraver les symptômes. En connaissant ces risques et en adaptant son mode de vie, on peut limiter la progression de la maladie nerveuse et améliorer son bien-être physique et mental.

Approche multisectorielle

Aborder et réduire l'impact des maladies nerveuses nécessite un effort de collaboration, impliquant l'expertise des professionnels de la santé, les conseils des éducateurs spécialisés dans le diabète et la participation active des personnes atteintes de diabète et de leurs soignants. Cette approche multisectorielle permet une prise en charge globale des aspects médicaux, diététiques et de mode de vie de la gestion des maladies nerveuses. Chaque rôle est crucial et, ensemble, ils peuvent aider à relever efficacement les défis posés par cette maladie.

Prenez le contrôle de votre santé nerveuse

En intégrant des mesures proactives dans leur routine quotidienne, les personnes atteintes de diabète peuvent contribuer à protéger leur santé nerveuse et à réduire le risque de complications. Des examens réguliers, le respect des médicaments prescrits et l'adoption d'un mode de vie sain sont essentiels pour réduire les risques et maintenir un bien-être physique et mental global.

Ressources connexes

Rapport

Complications du pied liées au diabète

Ce rapport de l'Atlas du diabète de la FID examine la prévalence des complications liées au diabète et aux pieds dans le monde entier et formule des recommandations pour soutenir la recherche future.
lien vers https://diabetesatlas.org/atlas/diabetic-foot-2022/ Télécharger
Lignes directrices

Recommandations de pratique clinique de la FID sur le pied diabétique 2017

Lignes directrices simplifiées et faciles à assimiler pour les professionnels de la santé, visant à donner la priorité à l'intervention précoce sur le pied diabétique avec un sentiment d'urgence par le biais de l'éducation.
pièces jointes-61.pdf pdf 6MB
Lignes directrices

Tableau de poche pour le dépistage du pied diabétique

Tableau de poche contenant des informations destinées aux professionnels de santé pour identifier, évaluer et traiter les patients atteints de pied diabétique plus tôt dans la "fenêtre de présentation" entre le moment où la neuropathie est diagnostiquée et avant le développement d'un ulcère. Le contenu est dérivé des recommandations de pratique clinique de la FID sur le pied diabétique 2017.
pièces jointes-62.pdf pdf 4MB